JOURNAL DE BORD PRIMAVERA

LE CENTRE SOCIO-CULTUREL PRIMAVERA OUVRE SES PORTES A BOGOTA

Témoignage de la présidente de Primavera lors de son séjour à Bogota pendant l’éte 2007

Les enfants et leurs parents sont arrivés petit à petit; certains se sont assis regardant avec curiosité les personnes qui s’occupaient de réaliser les différentes tâches nécessaires au démarrage de la cérémonie d’inauguration de notre socio-culturel Primavera . Quelques enfants se sont rapidement unis autour d’un tableau pour coller et commenter les photos que nous avions prises quelques jours auparavant lors des sessions de soutien scolaire; le professeur Ruby, s’occupait de finir d’emballer un dernier cadeau pour un des enfants assistant au soutien scolaire; Gloria, Blanca et Ana Lucia à la cuisine s’occupaient de la préparation du petit déjeuner que nous partagerions tous ensembles à la fin de l’inauguration. Clemencia, aidée de Alberto et Diego, étaient à cheval entre l’école et notre Centre pour préparer le salon et les caméras destinés à l’Atelier de Cinéma Art « La Cámara Encantada » ; cet Atelier devant débuter juste après le petit déjeuner, au salon d’audiovisuel de l’école Los Comuneros-Oswaldo Guayasamín.

Enfin, nous avons démarré l’inauguration du Centre avec quelques mots de ma part, pour répondre notamment aux questions des enfants me demandant (malgré mon accent 100% colombien) si, résidant en France, j’étais française … C’était l’occasion de leur faire comprendre que la France et la Colombie s’était unis pour permettre la création de ce Centre et la mise en place des actions que nous menions dans le quartier depuis bientôt 3 ans. Je pense qu’ils ont bien saisi le concept car quelques jours plus tard avant mon départ vers Paris nous avons eu droit à de belles cartes de remerciements faites par ces mêmes enfants, toutes plus belles les unes que les autres. Ainsi, les bénévoles à Paris, quelques jours plus tard, les regarderaient et les liraient avec dans les yeux une lueur qui témoignant de leur lien avec ces enfants vivant à des milliers de kilomètres de là …

Manuel, membre sympathisant de Primavera et prêtre de l’Université Nationale de Bogota, est ensuite intervenu pour nous inviter tous à réfléchir sur la solidarité, sur l’effet multiplicateur de la mise en commun de nos talents respectifs au service d’un projet, sur la satisfaction de le construire en groupe, invitant également les parents à rejoindre Primavera pas uniquement en tant que bénéficiaires mais aussi comme acteur dans une action associative. En effet, d’après ses mots « il n’y a pas de pauvre aussi pauvre qu’il ne puisse rien donner et il n’y a pas de riche aussi riche qu’il ne puisse rien recevoir ».

Je trouvais son intervention particulièrement pertinente car si en effet, notre travail associatif implique nécessairement une assistance aux personnes en situation précaire, nous cherchons parallèlement à promouvoir une attitude pro-active chez les personnes bénéficiant des actions de Primavera . Tout en respectant les possibilités et volontés des populations participant dans nos actions nous souhaitons éviter de basculer dans l’assistanat




A tour de rôle Clemencia, vice-presidente de Primavera et Viviana, membre du Conseil d’administration ont expliqué que les locaux où l’on se trouvait devenaient dorénavant le centre des différentes actions menées par Primavera dans le quartier (soutien scolaire, ateliers artistiques, rencontres pour fêter des évènements spéciaux etc.). Tania, notre coordinatrice de terrain, invita également les parents à participer aux ateliers d’agriculture urbaine qui pourront désormais avoir lieu à notre Centre compte tenu des deux terrasses qui en font partie sur lesquelles différents produits pourront être cultivés. Ensuite, Ruby et Isabel, professeurs du soutien scolaire, renseignèrent les parents sur les activités développées jusqu’à ce moment avec les enfants dans le cadre du soutien. Marina (sophrologue bénévole de l’association) et Angela (stagiaire bénévole à Primavera et étudiante à la Faculté d’Arts de l’Université Nationale de Bogota ) ont décrit avec détails les activités faites ou à faire prochainement dans le cadre des ateliers proposés aux enfants.

Angela explique le futur déroulement des ateliers artistiques à sa charge.

Suite à cette intervention vint la partie la plus attendue par tous : la remise des prix pour les enfants ayant participé au soutien scolaire. Chaque enfant a reçu son prix avec de chaleureux applaudissements de la part des présents ; assez rapidement les enfants ont déballé les petits cadeaux achetés pour cette occasion. C’est ainsi qu’une fois le petit déjeuner servi, un groupe d’enfants se rua autour d’une loterie thématique (animaux, plantes et anatomies du corps). C’est à ce moment que je me suis jointe au groupe avec Leidy Yolanda, une petite fille qui hésitait par timidité à jouer avec ses petits camarades.

Remise des prix pour les enfants assistant au soutien scolaire

Petit déjeuner servi lors de l’ouverture du Centre Primavera

Quelques membres de l’équipe Primavera en Colombie

Toute cette belle journée et les belles images qui resteront dans nos mémoires ont été enregistrées, d’une façon plus technique, par l’œil attentif de Julian et de son appareil photo accompagné de celui d’Arturo avec sa camera.

Contradictoirement en quittant les lieux ce jour là, un sentiment de joie et de tristesse m’a envahit… J’éprouvais la joie de voir objectivé en un lieu physique, notre Centre Primavera, l’effort de toute une série de personnes habitant aussi bien la France que la Colombie ; pourtant j’éprouvais également la tristesse de celui qui quitte la maison où il a veçu toute sa vie et qui sait qu’il ne pourra pas y retourner pendant quelque temps … (même si je compte y retourner l’été prochain !).

FAIT PAR: Adriana Rodriguez Molano
Cofondatrice et présidente et de Primavera


PRIMAVERA - E.S.I. - 142 Boulevard Magenta, 75010 Paris. Tél. +33 6 09 42 95 53 - - Facebook
Association à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901.